Cérémonie du thé japonaise

Cérémonie du thé japonaise

Certainement l’aspect le plus important de la culture japonaise traditionnelle.

La cérémonie du thé japonais est une tradition japonaise unique au monde. Cette dernière a débuté au XVème siècle et a évolué au fil des siècles. Ce qui fait q’aujourd’hui il y a beaucoup de styles et d’écoles de thé différents au Japon. Cependant, malgré les différents styles et les multiples écoles de thé, tous partagent la même philosophie. Une philosophie qui va trouver ses racines dans le bouddhisme zen.

Le principe directeur de la cérémonie du thé japonaise repose sur les quatre grands principes suivants:

  • Le Wa‘, qui est l’harmonie.
  • Le Kei‘ qui est le respect.
  • Le Sei‘, qui est la pureté.
  • Le Jaku‘ qui est la sérénité.

On pense que c’est une des figures historiques clés à la base de la cérémonie du thé au Japon – Sen no Rikyu, qui est à la force majeure de ces principes dans le développement de la cérémonie du thé. Sen no Rikyu est même crédité pour avoir développé ou crée toutes les étapes nécessaires à la réalisation de la cérémonie du thé telle qu’elle est pratiquée aujourd’hui. Et comment cela ? Et bien en la transformant en un rituel qui il a ensuite enseigné à ses ses élèves.

Ce faisant, Sen no Rikyu aurait souligné la spiritualité et la simplicité intrinsèque à l’art de boire du thé vert.

Cérémonie du thé japonaise de nos jours

Aujourd’hui, la cérémonie du thé est toujours activement étudiée par des élèves de tous âges et de toutes classes sociales. Depuis des années, on ne compte plus les clubs de cérémonie du thé qui se sont ouverts dans les écoles, les villes et les campagnes un peu partout au Japon. Bien que la cérémonie du thé japonaise se soit initialement limitée seulement pour les plus riches, elle est devenue aujourd’hui un événement auquel chacun peut prendre part.

Bien que nombreux soient ceux qui étudient la cérémonie du thé comme un passe-temps, elle est encore préparée lorsqu’il faut marquer un événement

Thé Vert Biologique
Mon thé vert a un drôle de gout, pourquoi ?