Thé vert et savoir-vivre

Les plus gros buveurs

Le thé vert est en fait très peu consommé en Europe. Cependant thé vert et thé noir confondu sont l’objet de rituels dans les salons en Grande-Bretagne. Le thé y est consommé depuis les années 1600, époque où les Compagnies des Indes orientales l’y ont introduit. Les Anglais sont depuis et de loin les plus gros buveurs de thé en Europe. A titre indicatif, les Anglais consommeraient environ 2000 tasses par an et par personne, soit à peu près 5 à 6 tasses par jour.

Savoir-vivre british

Le thé est devenu la boisson nationale en Grande-Bretagne ou les heures du thé sont sacro-saintes et se respectent scrupuleusement. Il est par exemple tout à fait malvenu de venir de façon impromptue à l’heure du thé. Autrefois, les dames de la bourgeoisie se réunissaient dans leurs salons et prenaient le thé avec des cookies ou des petits gâteaux. Le savoir-vivre veut qu’on lève le petit doigt en tenant sa tasse de thé. Toutes bonnes œuvres qui se respectent doivent se concerter pendant ces réunions autour d’une théière.

Une blague à peine exagérée raconte les scènes de batailles passées. Les Britanniques, dit-on, s’arrêtent en pleine bataille, d’un commun accord pour prendre le thé. La bataille reprend quand l’heure du thé est passée.

En Orient

Dans de nombreux pays orientaux, le thé prend de même une place prépondérante dans le savoir-vivre. Par exemple, dans les pays du Moyen-Orient, les marchandages bien amicaux se tiennent autour de la théière. De même en Chine ou au Japon, les rituels du thé sont très stricts et obéissent à des habitudes immuables. Il serait grossier par exemple de refuser une tasse de thé si on vous en proposait en n’importe quel endroit. Car le thé est vraiment un signe de bienvenue et en offrir est comme un cœur offert sur la main.

Thé Vert Biologique
Mon thé vert a un drôle de gout, pourquoi ?